VIVRE ET TRAVAILLER

LOGEMENT ET TRANSPORT

Habiter avec plaisir une région, une ville, c’est souvent réussir à réconcilier le logement et le transport. A cet égard, l’Estrie présente une carte de visite particulièrement intéressante!

Photo : Destination Sherbrooke

Le logement

Se loger en Estrie ne pose pas de problème et les prix sont avantageux!

Que ce soit seul ou en famille, en appartement ou en maison unifamiliale, la disponibilité est là pour les divers types d’habitation, à la ville ou en campagne.

Et pour peu que l’on ait connu des villes ou pays où l’habitation est un enjeu réel, avec des contraintes beaucoup plus rigides, on se prend à rêver de projets réalisables d’achat, pour habiter joliment et durablement dans la région.

Le prix des maisons individuelles

Selon la FCIQ (Fédération des chambres immobilières du Québec), dans la Région métropolitaine de recensement (RMR) de Sherbrooke, qui englobe plusieurs autres municipalités limitrophes, les ventes ont continué de progresser de 2% en 2017, pour un prix médian des résidences unifamiliales de 206 200 $ (jusqu’en juillet). Pour les copropriétés le prix médian cumulatif 2017 est de 155 500 $.

À titre de comparaison pour la RMR de Québec le prix médian d’une résidence unifamiliale s’établit à 251 000 $, pour la même période, et à 188 000 $ pour les copropriétés.

Dans la RMR de Montréal on parle de 311 000 $ pour une résidence unifamiliale et de 245 000 $ pour une copropriété.

Le logement abordable

Le taux d’inoccupation des logements locatifs dans la RMR de Sherbrooke se situe, bon an mal an, autour de 6 %, ce qui en fait un marché sain où l’offre correspond à une variété suffisante et intéressante pour quiconque doit se trouver un logement.

Par ailleurs les prix sont parmi les plus bas du Québec, notamment dans les RMR de plus de 100 000 habitants. 

Parmi les six RMR ci-dessous, seule celle de Trois-Rivières affiche un loyer moyen moins élevé que dans la RMR de Sherbrooke alors que, par ailleurs, la situation de l’emploi est plus favorable en Estrie.

Loyer moyen au Québec en octobre 2016

VillePrix moyen mensuel
Québec (province)746 $
Québec (RMR)781 $
Montréal (RMR)760 $
Gatineau-Ottawa (RMR)740 $
Sherbrooke (RMR)612 $
Trois-Rivières (RMR)561 $

Source : Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) – données publiées en novembre 2016

Logement

Photo : Destination Sherbrooke

Prix médian des résidences unifamiliales au Québec en 2017

VillePrix médian
Sherbrooke (RMR)206 200 $
Québec (RMR)251 000 $
Montréal (RMR)311 000 $

Source : Fédération des chambres immobilières du Québec – Statistiques résidentielles Centris – juillet 2017

Prix médian des copropriétés au Québec en 2017

VillePrix médian
Sherbrooke (RMR)155 500 $
Québec (RMR)188 000 $
Montréal (RMR)245 000 $

Source : Fédération des chambres immobilières du Québec – Statistiques résidentielles Centris – juillet 2017

Le transport

Fini les bouchons de circulation et les longues heures passées derrière un volant!

La durée moyenne de déplacement vers le lieu de travail, notamment à Sherbrooke, est de moins de 20 minutes, ce qui représente une économie de temps considérable sur un mois, un an… une vie!

Pour ceux qui ont déjà connu les bouchons de Montréal, Toronto, Paris, ou toute autre grande ville européenne, américaine ou asiatique, cela n’a rien de comparable. Ici, le transport redevient même parfois source de plaisir.

Le service d’autobus

La ville centre, Sherbrooke, dispose d’un service de transport public par autobus couvrant 366,4 km2 et ses 6 arrondissements.

De plus, la Société de transport de Sherbrooke (STS) met à la portée de plusieurs clientèles des forfaits avantageux.

Laisser-passer mensuel régulier STS   ->  76,50 $

Laissez-passer mensuel familial et transférable -> 87,60 $

Le duo auto + bus

La STS propose également le Duo auto + bus, en collaboration avec Communauto, qui permet d’accéder au parc automobile à tarif privilégié, avec l’engagement d’achat de 12 laisser-passer mensuels.

Sherbrooke - Montréal – 12 fois par jour

Un service interurbain d’autocar régulier reliant Sherbrooke à Montréal en 2h00 ou plus (selon les arrêts), avec 12 autobus express, permet de rejoindre la métropole facilement. Le service permet aussi de joindre les villes périphériques tels que Magog, Granby-Bromont.

Transport

Photo : Université de Sherbrooke

Le saviez-vous?

Les étudiants de la section collégiale du Séminaire de Sherbrooke, ainsi que du Cégep et de l'Université de Sherbrooke profitent d’un Accès-libre avec leur Passe universelle de la STS.

Le Centre de mobilité durable de Sherbrooke (CMDS) travaille depuis 2012, à mettre en œuvre les actions afin de favoriser un transfert de l’automobile particulière vers d’autres types de moyens de transport, que ce soit le transport actif (vélo, marche, etc.), les transports collectifs ou le covoiturage.

Boulot-vélo et le duo vélo-bus

Le réseau de pistes cyclables urbain est développé et pédaler pour se rendre au travail ou pour ses loisirs est à privilégier en nombreux points de la région.

En Estrie, la pratique du vélo est au cœur des déplacements et fait partie des sports les plus prisés. 

Que ce soit pour vos déplacements domicile-travail ou domicile-études, pour faire des achats, pour sortir avec des amis ou pour profiter d’un après-midi en famille, le vélo demeure une des façons les plus agréables de circuler. C’est aussi un choix judicieux pour votre santé et l’environnement de tous. Sans compter son très faible coût.

Le réseau de pistes cyclables est étendu et fait partie de la Véloroute des Cantons et du Sentier transcanadien, ce qui dote la région d’une véritable toile reliant une multitude d’attraits et de points d’intérêts.

En voiture, à quelques minutes de tout!

Si la voiture demeure votre mode privilégié de déplacement, vous constaterez vite à quel point circuler dans Sherbrooke et dans la région est simple. Terminé les bouchons interminables et la pollution excessive au centre-ville, puisque dans Sherbrooke, on se retrouve facilement à 10-15 minutes de tout, et à toute heure.

Un véritable gain de temps quotidien et de qualité de vie que plusieurs villes du Québec ne sont pas à même d’offrir…

Et quand il faut partir en avion…

Situé à une vingtaine de kilomètres du centre-ville, l’aéroport de Sherbrooke dessert les clientèles récréative, militaire et commerciale de la région.

Ouvert à l’année, il est bien positionné dans les corridors Ontario/Maritimes/Nouvelle-Angleterre.

L’Estrie est aussi à quelques heures de routes des aéroports internationaux de Montréal, Québec et Boston.

Transport

Photo : Destination Sherbrooke

Le saviez-vous?

La STS met à disposition le service vélo-bus durant la saison estivale, donnant ainsi accès aux cyclistes à un réseau de 125 km de pistes cyclables sur son territoire.

Chaque autobus urbain est doté d’un support pouvant recevoir deux vélos selon le mode premier arrivé -premier servi.

Vous terminez vos études?

Vous cherchez un emploi?

Faites valoir vos atouts et compétences auprès des employeurs de la région.