Pénurie de travailleurs en Estrie, alors que je suis sans emploi? – Partie 1 de 3

Pénurie de main d'oeuvre

Les chiffres nous parlent clairement : le déclin démographique s’en vient et il affectera le marché de l’emploi.

Bassin de travailleurs

Le vieillissement de la population québécoise est inévitable. En effet, beaucoup de baby-boomers entrent maintenant dans l’âge d’or et on estime que d’ici 2031, 25% des gens dans la province auront 65 ans et plus1.

Pour l’Estrie, cela signifie que de 320 000 habitants en 2014, on passera à environ 353 000 en 2036, ce qui constitue une croissance démographique inférieure à la moyenne québécoise.

Comme le nombre des décès pourrait surpasser celui des naissances vers 2027 en Estrie, la population totale, et par conséquent celle en âge de travailler, diminue.

Si la tendance se maintient…

  • 2011 : 191 900 personnes en âge de travailler (de 20 à 64 ans) en Estrie
  • 2036 : 177 900 personnes en âge de travailler (de 20 à 64 ans) en Estrie2

Marché de l’emploi

D’un autre côté, Emploi-Québec annonçait récemment qu’à partir de 2015 et jusqu’en 2019, 28 500 postes seront disponibles dans la région. De ce nombre, 23 500 travailleurs seront nécessaires pour remplacer ceux qui prendront leur retraite et 5 000 représenteront de nouveaux emplois créés.

Alors comment se fait-il que malgré tout, certaines personnes n’arrivent pas à se trouver un emploi?

Voir la partie 2 de 3


1Le bilan démographique du Québec, Édition 2015, Institut de la statistique du Québec
2Perspectives démographiques du Québec et des régions, 2011-2061, Institut de la statistique du Québec